Acadie Nouvelle: David Myles chante Noël dans des centres commerciaux pour une bonne cause

December 3, 2014
...

davidDavid Myles sera en tournée au Nouveau-Brunswick du 3 au 5 décembre.

Avec un premier album de Noël dans ses valises, l’auteur-comositeur-interprète David Myles reprend sa tournée annuelle «Chanter pour souper» das trois villes du Nouveau-Brunswick.

Établi à Halifax, le chanteur folk n’oublie pas son Nouveau-Brunswick natal. Depuis cinq ans, il offre des spectacles dans les centres commerciaux des villes de Fredericton, de Saint-Jean et de Moncton afin d’amasser des fonds pour les banques alimentaires locales.

«J’avais envie de faire quelque chose de différent de la carrière normale d’un musicien afin d’aider les autres. J’ai commencé au Nouveau-Brunswick parce que j’aime le Nouveau-Brunswick et que je le connais bien», a déclaré David Myles au cours d’un entretien avec l’Acadie Nouvelle.

Chanter dans un centre commercial représente un défi puisque les gens sont là pour faire leurs emplettes, admet-il. Son objectif est de montrer un autre visage de Noël, celui qui est un peu moins commercial.

«J’avais envie de jouer de la musique dans un endroit qui n’était pas normal pour des spectacles et j’espère que les gens vont voir un autre aspect de la saison de Noël», a poursuivi le musicien.

La série de concerts-bénéfices a connu un tournant en 2013, permettant d’amasser 8000 $ au profit des banques alimentaires. David Myles espère dépasser cet objectif cette année et franchir le cap des 10 000 $. Toujours avec humour, l’artiste aime cultiver une petite rivalité entre les trois villes à propos des dons recueillis. David Myles, qui vient de lancer un premier album de Noël, It’s Christmas, confie adorer chanter des pièces du temps des Fêtes. Cet amateur de musique des années 1940 et 1950 rappelle que plusieurs classiques de Noël datent de cette époque. En plus de reprendre des favorites du temps des fêtes qu’il revisite à sa façon, David Myles propose trois compositions originales, très différentes les unes des autres, sur ce disque. Humour, générosité et mystère sont au rendez-vous. Avant de se lancer dans la production de ce 8e album, il tenait à ce que cette œuvre lui ressemble, avec des petites touches de folk, de pop et de jazz.

«J’avais envie de faire un projet avec la même sincérité que mes autres disques, alors il fallait qu’il y ait des chansons originales.»

On retrouve sur cet opus une chansonfrancophone Les Cloches du hameau; une pièce suggérée par sa belle-mère. D’ailleurs, David Myles s’intéresse beaucoup à la chanson francophone. Sur son album précédent, il reprend En décembre de Pascal Lejeune.

«Avant j’avais peur de chanter en français et même de parler français. Après ça, je me suis rendu compte que j’aimais chanter dans cette langue et de la parler, donc j’ai voulu garder la porte ouverte», a-t-il confié.

«Maintenant, j’ai plein d’amis acadiens et ma vie dans les Maritimes est mieux grâce à cette connexion et je crois que c’est intéressant de présenter des chansons francophones au public anglophone», a soutenu David Myles qui anime l’émission The East Coast Music Hour à la radio de CBC où il propose régulièrement du matériel francophone. «Je suis premièrement un fan de musique. Je ne suis pas qu’un musicien et chansonnier, donc j’aime partager la musique avec les autres. Le monde anglophone ne connaît pas nécessairement tous les musiciens acadiens», a ajouté David Myles, qui n’écarte pas l’idée un jour de faire un disque essentiellement en français.

Son album a été enregistré au studio New Scotland Yard de Joel Plaskett, à Halifax. Latournée annuelle «Chanter pour souper» s’arrêtera au Regent Mall, à Fredericton (3 décembre), au Brunswick Square, à SaintJean (4 décembre), et à la Place Champlain, à Moncton (5 décembre). Par la suite, il présente des spectacles de lancement en Nouvelle-Écosse, au Québec et en Ontario jusqu’au 19 décembre.

Auteur: Sylvie Mousseau, Acadie Nouvelle