Critique de salon: Le grand départ – David Myles

September 15, 2018
...

By Olivier Dénommée, Critique de salon

On connaît David Myles depuis plusieurs années pour sa grande polyvalence, lui qui mêle avec aisance le folk, le jazz et quelques mélodies pop. Après l’avoir vu en spectacle, on a aussi su qu’il était relativement à l’aise en français même si c’est loin d’être sa langue maternelle. La sortie de l’opus Le grand départ, son premier exclusivement dans la langue de Molière, est une occasion pour Myles de mettre à l’épreuve sa maîtrise du français.

Il se compromet doublement parce que non seulement il chante en français, il le fait sur des mélodies souvent assez simples et minimalistes, qui nous font accorder encore plus d’importance à ce qu’il chante! Il se donne une chance en débutant l’album avec Sombres baisers, aux arrangements assez touffus pour nous distraire. C’est aussi l’occasion de découvrir le timbre de David Myles en français, assez grave et chaleureux. Trop tard nous permet presque de le comparer à Richard Séguin dans son registre mélodique et vocal. C’est étonnant, mais loin d’être désagréable. On a droit à d’autres démonstrations similaires avec la chanson-titre, Le grand départ, morceau folk mélancolique, notamment. [READ MORE]