David Myles charme le public du Théâtre Petit Champlain

December 12, 2014
...
16000576051_b2d5485344_o

Avec son accent craquant, David Myles débute la soirée en nous disant qu’il était bien content d’être ici et d’être en vie avec la route dangereuse qu’il venait d’affronter avec ses musiciens. Dès le début, on sent l’ouverture et le partage de ces gars venant du Nouveau-Brunswick. David nous a séduit dès son arrivée en nous disant : « Le secret du Canada, c’est ici ». Il aime notre ville et les gens de Québec l’aiment aussi. On a découvert un gars ultra sympathique, intelligent, drôle, romantique, avec une aisance sur scène incroyable.

La soirée a débuté avec la magnifique chanson de son album de Noël qu’il vient tout juste de sortir : It’s Christmas. Il faut dire que les trois musiciens s’étaient mis sur leur 36 dans leurs beaux habits avec nœud papillon pour recréer l’atmosphère du temps des fêtes glamour.

Dans cette soirée, en plus de très beaux classiques de Noël, nous avons eu droit à un spectacle diversifié dans tous les styles musicaux passant du jazz au pop, au folk à la musique soul ou bluegrass, et même au gospel. On m’a dit pour un des extraits musicaux que sa musique faisait penser aux triplettes de Belleville, ou à Lost Fingers, et même au romantisme de Justin Timberlake, mais en réalité il ne ressemble à personne, car il a un style bien à lui.

Dès le début, David s’est révélé à nous, on a apprit qu’il avait une femme et qu’il lui composait des chansons d’amour. Il a d’ailleurs lancé le message aux hommes en leur disant qu’il fallait composer des chansons de qualité pour leur femme. David venait de gagner des points assurément pour son grand romantisme.

15815157848_ecc2a2ae89_o

Tout en s’accompagnant à la guitare qui ne faisait qu’un avec lui, David nous a entrainé dès les premières chansons à répondre à ses oh ! oh ! et à taper des mains. Un vrai spectacle interactif. Il y a même un couple qui n’a pas pu résister de danser en arrière de la salle. On a reçu ainsi jusqu’à cinq niveaux de participation, c’était tout un défi !

David était accompagné de deux excellents musiciens qui étaient aussi choristes à l’occasion. À la contrebasse, Kyle Cunjak et à la guitare Alan Jeffries. À la sonorisation Thierry a fait du bon travail également.

J’ai particulièrement apprécié sa chanson audacieuse sur son dernier CD « Santa Never Brings Me a Banjo » une chanson très entraînante. Il y a même une femme dans la salle qui a dit qu’après avoir entendu cette chanson à la radio, elle a décidé de venir voir le spectacle.

J’ai bien aimé aussi l’effort qu’il a mit dans son spectacle pour nous mettre quelques chansons en français comme « Les cloches du hameau ». Vous n’aurez jamais entendu cette chanson de cette façon là, il a vraiment un style à lui qui donne des couleurs différentes à toutes ses chansons.

16000573881_33b252edbd_o

Très volubile, David nous a confié avoir reçu son premier Juno avec du Hip-Hop. Il nous a parlé aussi de l’excellente émission Belle et Bum, qui n’existe pas du coté anglophone. Multi-instrumentiste, David a délaissé sa guitare pour une trompette lors de la chanson Let It Snow. C’était magnifique.

Avec son sourire contagieux et sa voix douce et tendre, David Myles et ses musiciens nous laissent un souvenir mémorable d’une très belle soirée intime au Théâtre Petit Champlain.

GALERIE PHOTOS ICI (Crédit photos : Réjeanne Bouchard)

Auteur: Marie-Josée Boucher, Info-Culture.biz