Le Soleil Review – November 5, 2011 – "Into the Sun"

November 16, 2011
...

David Myles: le secret bien gardé d’Halifax

Par Michel Truchon, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) Comment est-il possible qu’un pareil talent soir resté caché toutes ces années? David Myles a 30 ans et en est à son cinquième album. Originaire de Fredericton, établi à Halifax, il écrit, compose, joue de la guitare, du piano, de la trompette et, bien sûr, il chante – drôlement bien, à part ça.

Myles a un genre bien à lui fait de ballades folk, de chansons d’amour et de pièces entraînantes, où sa chaleureuse voix d’une douceur rare et ses textes un tantinet tristes et introspectifs sont bien assis sur des arrangements solides et irréprochables. Il démontre ses talents de trompettiste dans deux compositions instrumentales qui ne déparent nullement l’ensemble. L’album démarre sur Run , une a capella géniale qui rappelle l’époque africaine de Paul Simon. Ailleurs, Myles navigue dans des eaux fréquentées par Jack Johnson et Jason Mraz, ce qui est loin d’être un défaut. «Lucky, lucky me», chante-t-il en se décrivant comme un homme aux plaisirs simples qui a tout ce dont il a besoin. Oui, chanceux, chanceux d’être aussi doué.

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/disques/201111/05/01-4464966-david-myles-le-secret-bien-garde-dhalifax-.php